Claus_Blackfriars Bridge

Emile Claus (Vive-Saint-Eloi, 1849 - Astene, 1924)
Blackfriars Bridge (Vent d'Est), 1919
Huile sur toile, 51 x 51 cm
Legs Henri-Auguste Widmer, 1939
Inv. 174
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

A Londres, le Blackfriars Bridge enjambe la Tamise à quelques centaines de mètres de l’actuelle Tate Modern. Claus a choisi une vue depuis Victoria Embankment en direction du Tower Bridge dont les deux tours sont contrebalancées par les trois verticales de cheminées d’usines aujourd’hui disparues. La toile carrée, format qu’affectionne l’artiste, est dominée dans sa moitié inférieure par la diagonale des stries froides du fleuve, sillonnées de quelques remorqueurs. Le ciel par contre est peint en touches rosées et plus chaudes, orientées vers le haut.

Ce tableau tardif du peintre belge témoigne de deux influences majeures dont il propose la curieuse synthèse. D’une part celle de Claude Monet et de sa série des Tamise réalisée entre 1900 et 1903. L’eau est peinte en effet «à la Monet», traduisant les effets d’un coup de vent à sa surface. Si l’artiste français s’intéresse dans ses tableaux londoniens aux ambiances sombres et aux effets de brouillard, Claus en revanche est plus solaire et se montre fidèle à cette variante belge de l’impressionnisme appelée luminisme, dont il fut le chef de file en tant que l’un des fondateurs, en 1904, du cercle Vie et Lumière. L’autre influence est celle du néo-impressionnisme : le pont est figuré par touches de couleurs complémentaires juxtaposées, principe au cœur du divisionnisme.

Claus se réfugie à Londres pendant la Première Guerre mondiale où il réalise une série de représentations de la Tamise en se concentrant sur les reflets de la lumière. En 1918, il rentre à Astene où il possède une maison de campagne. En 1923, soit une année avant sa mort, le collectionneur vaudois Henri-Auguste Widmer lui achète ce tableau, légué en 1939 au Musée de Lausanne.

Revenir à la liste


Bibliographie

Jörg Zutter et Catherine Lepdor (dir.)

La collection du Dr Henri-Auguste Widmer au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

cat. exp. Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, Milan, éd. Skira, 1998.