Clerc_Portrait d’Élie Gagnebin

Jean Clerc (Lausanne, 1908 - 1933)
Portrait d’Élie Gagnebin, 1931
Bronze, patine brune, 35 x 20,5 x 26,5 cm
Don de Nory Séassau, 1934
Inv. 2002-151
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne
 
Le portrait est l’art dans lequel Clerc a excellé, et le modelage la technique qui lui était la plus naturelle. De cette tête d’Élie Gagnebin ont été conservés la terre (Lausanne, musée de géologie), le plâtre et le bronze (Lausanne, musée des Beaux-Arts). Élève spirituel du naturalisme de Charles Despiau, mais de tempérament plus émotif et passionné, Clerc traque la vie. À Paris en 1929, il est marqué par les œuvres de Jean-Baptiste Carpeaux et d’Auguste Rodin. Il développe au début des années 1930 une technique consistant à modeler par boulettes aplaties qui, comme ici, couvrent ses figures de curieuses pastilles. Les yeux de ses modèles, placés très en avant du visage, leur confèrent une intense luminosité.

Nommé professeur de paléontologie et de géologie à l’Université de Lausanne en 1933, soit deux ans après la réalisation de ce buste, Gagnebin (1891-1949) est réputé pour ses travaux de cartographie géologique dans les Préalpes, et pour ses recherches sur le Quaternaire lémanique. Il est connu aussi pour ses écrits littéraires et philosophiques, ainsi que pour ses critiques musicales. Jeune homme, il tient le rôle du lecteur lors de la création de L’Histoire du Soldat d’Igor Stravinski et C. F. Ramuz, à Lausanne, en 1918. Il est proche de Jean Cocteau, et de René Auberjonois auquel il commande son portrait en 1943. Le texte qu’il dédie à Clerc en 1943 montre qu’il a su repérer chez le jeune sculpteur les marques d’un génie précoce.

On retrouve ici l’apparence faunesque de Gagnebin, et le sentiment étrange décrit par son professeur Maurice Lugeon : «[…] son visage dévoilait immédiatement la clarté de l'esprit. Il était atteint d'un léger strabisme et qui laissait à tout interlocuteur une impression particulière, parfois un peu gênante, car on ne savait de quel œil il vous regardait.»

Revenir à la liste

Bibliographie

Pierre-Paul Clément (intro.), témoignages de C. F Ramuz, Alexandre Cingria, Jean Apothéloz, Jean-François Reymond

Jean Clerc ou l'élection précoce, Lettres et documents

Lausanne, L'Âge d'Homme, 1983.

Divers auteurs

Jean Clerc sculpteur 1908-1933

Textes de René Auberjonois, François Fosca, C.-F. Ramuz, Gustave Roud, Élie Gagnebin, Charles Clément, Casimir Reymond, Sophy Giauque, Jean Apothéloz, Richard Hartmann, Lausanne, Éditions de Mon Repos, 1943.

Divers auteurs

Jean Clerc 1908 -1933

Textes de Charles Clément, Casimir Reymond, Edmond Henry Crisinel, C. F. Ramuz, Lausanne, Éditions romanes, 1934.