Boudry_Normal Work

Pauline Boudry (Lausanne, 1972), en collaboration avec Renate Lorenz
Normal Work, 2007
Film 16 mm. transféré sur DVD, couleur, avec son, 13 min., et treize photographies
Acquisition, 2007
Inv. 2007-016
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Artiste lausannoise travaillant à Berlin depuis la fin des années 1990, Boudry a développé une pratique artistique dans le domaine du film et de la vidéo d’une part, et dans celui de la musique d’autre part avec son girls band «Rhythm King and Her Friends». Un des thèmes récurrents de son travail concerne les liens entre travail et sexualité, qu’il s’agisse du «travail» de la construction des identités sexuelles ou du travail comme lieu où se produisent et se reproduisent inlassablement ces identités. Le film Normal Work est inspiré de photographies d’archives prises dans les années 1860 en Angleterre, qui font partie intégrante de l’installation. Il s’agit de portraits et d’autoportraits de Hannah Cullwick, une femme ayant travaillé toute sa vie comme domestique, pour lesquels elle pose en habits de travail, mais aussi en «class-drag» ou en «ethnic-drag», à savoir dans les rôles tantôt d’une bourgeoise tantôt d’une esclave noire. Ces prises de vues participaient d'une relation sado-masochiste qu'elle entretenait secrètement avec Arthur Mumby, un bourgeois londonien.

Le film Normal Work pose la question du franchissement des hiérarchies sociales, de classes, de genres et de races que Hannah Cullwick mettait en scène, et dont elle était à la fois l’objet et la protagoniste, puisque ces photographies lui permettaient de produire, par l’image, des changements de position sociale qu’elle expérimentait par ailleurs dans sa vie quotidienne, notamment lorsqu’elle voyageait avec Mumby déguisée en «bourgeois drag». En reprenant quatre poses de Hannah Cullwick rejouées par une actrice, le film interroge l’actualité des questions soulevées par ces photographies d’archives, à savoir l’intersection fragile entre rôles et identités dans un monde du travail traversé toujours et encore, bien que sous des formes différentes, par les rapports de classe et de genre.

Revenir à la liste


Bibliographie

Divers auteurs

Pauline Boudry, Renate Lorenz. Temporal drag

cat. exp. Genève, Centre d'art contemporain, 2010 ; Lausanne : Musée cantonal des beaux-arts, 2011, Ostfildern, Hatje Cantz, 2011.

Divers auteurs

Pauline Boudry, Renate Lorenz. Noram Work

Berlin: b_books, 2008