Davie_One Eye on the Red

Alan Davie (Grangemouth, 1920 - Hertfordshire, 2014)
One Eye on the Red, juillet 1963
Gouache sur carton, 56,7 x 82,6 cm
Acquisition, 1963
Inv. 1964-008
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne
 
Musicien de jazz et poète, saxophoniste professionnel au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’Écossais Davie est ramené à la peinture qu’il avait étudiée à Édimbourg par un voyage à travers l’Europe en 1948-49. En Suisse, il escalade le Matterhorn; à la Biennale de Venise, il découvre Paul Klee, Joan Miró, les surréalistes et la nouvelle peinture américaine. De retour à Londres, il tapisse les murs et le sol de son atelier de cartons et de toiles et, muni de larges brosses, il donne naissance à un univers abstrait, sombre et touffu, où les formes surgissent du rythme du corps et de la pensée, au hasard des traces superposées. Considéré dans les années 50 comme le premier suiveur britannique des expressionnistes abstraits américains, son adhésion au bouddhisme zen le place dans la nébuleuse de la Beat Generation.

À partir des années 1960, désormais sur le devant de la scène artistique, Davie expérimente la vitesse au volant de sa Jaguar, le vol en planeur, la plongée sous-marine. Son univers pictural, toujours généré par l’improvisation, s’aère et s’éclaircit. Un vocabulaire calligraphique surgit, synthèse de formes archétypales communes selon lui à toutes les civilisations anciennes pour traduire la beauté et l’énigme de la vie.

L’apparition des peintures de Davie dans Blow-Up (1966) de Michelangelo Antonioni, film culte des Swinging Sixties, traduit la conviction partagée par le cinéaste et l’artiste du mystère irréductible des images. Blow-Up, qui signifie tout à la fois «agrandissement» et «explosion», s’applique parfaitement à One Eye on the Red où l’artiste plonge dans un univers sans échelle ni repères spatiaux, et laisse exploser son énergie vitale dans un flot de couleurs vives oblitérant des formes biomorphiques cernées de noir.

L’œuvre est acquise par le Musée de Lausanne l’année où l’exposition organisée par Harald Szeemann à la Kunsthalle de Berne fait connaître Davie en Suisse.

Revenir à la liste

Bibliographie

Patrick Elliott

Alan Davie. Work in the Scottish National Gallery of Modern Art

Édimbourg, 2000.

Divers auteurs

Alan Davie

textes d’Harald Szeemann et d’Alan Davie, cat. exp. Berne, Kunsthalle, 1963.

Robert Melville

Contemporary British Painters: Alan Davie

Gimpel Fils, Londres, 1961.