El-Hassan_Beehive

Róza El-Hassan (Budapest, 1966)
Beehive, 2012. Série de 7 dessins
Crayon et gouache sur papier, 41,8 x 29,5 cm
Acquisition, 2013
Inv. 2013-080
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

De père syrien et de mère hongroise, El-Hassan est née à Budapest en 1966 et mène une belle carrière internationale, consacrée par des expositions particulières, entre autres à la Biennale de Venise, au Drawing Center de New York, à la Sécession de Vienne, et au Kunstmuseum de Bâle. Elle crée depuis une vingtaine d’années un œuvre partagé entre quête d’identité personnelle et engagement social. Ses sculptures et ses installations, ses performances et ses travaux vidéo sont nourris par la pratique quasi quotidienne du dessin, mais aussi du collage, médias à part entière.

La série de sept dessins acquise par le Musée de Lausanne raconte une histoire: celle d’un type d’habitation vernaculaire qui se voit remplacé par des maisons «modernes» et, parallèlement, d’une inévitable perte de qualité de vie. Alors que les maisons de forme conique ressemblant à une ruche (beehive), entièrement construites en terre crue, comme on les trouve encore dans plusieurs régions de la Syrie, permettent, grâce à une ouverture dans la pointe du toit, une parfaite régulation de la température malgré des variations climatiques extrêmes, les maisons en briques en forme de parallélépipède rectangle qui les remplacent doivent être dotées d’une climatisation branchée sur un générateur. L’espace unitaire de la ruche, qui est à la fois chambre à coucher, cuisine et «salon», permet non seulement des échanges sociaux particuliers mais aussi, à travers l’oculus pratiqué dans la voûte, une relation singulière avec le «ciel», autant de rapports dont la richesse est détruite par la standardisation des habitats aux normes occidentales. Les sept dessins témoignent de cette dualité entre tradition et modernité, entre Sud et Nord, de cet entre-deux identitaire qui est l’un des thèmes fondamentaux de la théorie post-coloniale.

Revenir à la liste


Bibliographie

Anita Haldemann (dir.)

Róza El-Hassan In Between. Drawings and Objects

cat. exp. Bâle, Kunstmuseum, Ostfildern, Hatje Cantz, 2012.