Vieille_Piranèse / Doré

Jacques Vieille (Baden-Baden, 1948)
Piranèse / Doré, 2009
Installation. Impression sur papier calque, tringles, dimensions variables
Acquisition, 2011
Inv. 2011-018
© Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Le sculpteur français Vieille s’intéresse à l’histoire de l’architecture, du jardin et du paysagisme. Son travail intègre de manière surprenante les antinomies traditionnelles entre nature et culture, art et artifice, organique et mécanique.

L’installation Piranèse / Doré, réalisée en 2009 pour l’entrée du Musée de Lausanne, mais adaptable à d’autres situations spatiales, consiste en un dessin gigantesque dont le motif est inspiré d’un détail de l’appareillage de la muraille d’Ustrino sur la Via Appia tel que représenté au XVIIIe siècle par Le Piranèse sur l’une des planches de ses Antiquités romaines. Vieille multiplie ce fragment, en fait un module qui lui permet de reconstruire un nouveau «mur» ensuite imprimé sur du papier calque, support utilisé par les architectes pour leurs plans. Les lamelles découpées dans ce papier sont montées sur des tringles à rideau. Le mur antique devient un mur fictif, curieusement oblique, indiquant une fausse perspective, un projet de mur, un décor ou un rideau de théâtre. Le spectateur découvre entre les lamelles entrouvertes d’autres rideaux, qui ont le format d’une fenêtre, et sur lesquels apparaît un fragment d’une illustration de Gustave Doré pour le roman d’Eugène Sue Le Juif errant (1856): paysage exotique sombre, palmeraie apparemment agitée par le vent.

Par cette installation théâtrale, Vieille propose un fascinant jeu de cache-cache à plusieurs niveaux (un mur escamote un autre mur; un mur cache un jardin; une gravure du XVIIIe siècle recouvre une gravure du XIXe), un jeu à la fois savant et ludique.

Revenir à la liste

Bibliographie

Divers auteurs

Hespérides

cat. exp. Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, 2009.

Marie Lapalus

Jacques Vieille, 1979-1991

Zedelgem, 1992.