Esther Shalev-Gerz. Entre l'écoute et la parole

Du 22 septembre 2012 au 6 janvier 2013

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne présentait la première exposition monographique d’envergure consacrée à l’œuvre d’Esther Shalev-Gerz en Suisse.

La rétrospective lausannoise offrait un riche panorama de l’œuvre de l’artiste à travers ses projections de diapositives, ses photographies, ses installations vidéo et ses projets dans l’espace public.

Dans l’exposition qu’Esther Shalev-Gerz a conçue pour le Musée cantonal des Beaux-Arts, l’artiste a dessiné un parcours reflétant les différentes périodes de sa production. Des œuvres majeures ont été articulées de façon non-chronologique, au rythme des salles et des questions qu’elles exploraient. Questions de lieux et de paysages, questions de traces mémorielles contenues dans les objets ou les récits, questions de portraits articulés par la parole et le silence.

Née en Lituanie en 1948, élevée en Israël et vivant à Paris, Esther Shalev-Gerz développe depuis plus de vingt ans un travail autour d’interrogations liées à la construction de la mémoire, qu’elle soit personnelle ou collective. Sa relecture de l’histoire est fermement ancrée dans le présent de ses protagonistes : la plupart de ses œuvres sont créées en dialogue avec des gens – qu’ils soient les habitants d’un lieu spécifique ou les témoins d’un événement particulier. Le passé est donc toujours lu à travers le présent de ceux qui s’en souviennent ou travaillent avec ses reliques. A travers différents récits, dans l’intervalle entre l’écoute et le dire, et grâce aux dispositifs de ses installations, Esther Shalev-Gerz crée de nouveaux espaces pour aborder les questions de souvenir, de mémoire, de témoignage et de rapport à l’histoire.

www.shalev-gerz.net