Prix Gustave Buchet 2010. Philippe Decrauzat & Jean-Luc Manz

 

Du 2 juillet au 5 septembre 2010

A l’occasion de l’attribution d’un double prix par la Fondation Gustave Buchet à Philippe Decrauzat (*1974) et Jean-Luc Manz (*1952), le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne a invité les deux artistes à investir tout le musée pour une exposition inédite.

Actif depuis plus de vingt ans en Suisse romande, Jean-Luc Manz développe une pratique picturale en constant dialogue avec les tenants de l’abstraction, qu’ils soient ses prédécesseurs ou ses contemporains. Si nombre de ses compositions se déclinent en série et découlent de l’expérimentation avec des formes spécifiques (les damiers ou autres figures géométriques), d’autres s’inspirent directement d’objets trouvés – que ce soit le motif d’un tapis égyptien ou ceux empruntés à d’autres artistes, le détail d’un habit ou le souvenir d’une personne. Ce rapport allusif au réel est souligné par les titres – « Mes années 50 », « Pleurs de cendre », etc –, tandis que les couleurs primaires forment la gamme de base autour de laquelle s’articule tout l’œuvre, avec des excursions dans la réduction chromatique absolue du noir et blanc.

Chez Philippe Decrauzat, l’univers du noir-blanc renvoie non seulement à l’histoire de l’art abstrait, mais bien à celle de l’op art et, par extension, à celle du cinéma lui-même. Tableaux, peintures murales, sculptures, installations et films se nourrissent de références empruntées aussi bien aux beaux-arts qu’au cinéma expérimental, à la culture populaire et à la musique. Mais si l’œuvre de Decrauzat revisite les questions de vision, de perception et de mouvement chères aux avant-gardes du 20e siècle, elle constitue à son tour non pas un assemblage de citations, mais bien une reformulation magistrale de ces questions dans l’espace de l’installation.

A l’occasion de cette exposition, le Musée a publié une monographie consacrée au travail de Jean-Luc Manz.

Créée en 1987, la Fondation Gustave Buchet a pour but d’entretenir vivant le souvenir du peintre Gustave Buchet (1888-1963), artiste vaudois actif à Paris durant l'entre-deux-guerres, marqué par le futurisme puis le purisme.
Instauré en 1993, le Prix Buchet a été attribué depuis lors aux artistes suivants :

Prix Buchet 1993 : Pierre Chevalley
Prix Buchet 2000 : Anne Blanchet
Prix Buchet 2003 : Christian Floquet
Prix Buchet 2006 : Hervé Graumann