Fondation

de droit public

En date du 1er janvier 2018, le mcb-a a adopté le statut juridique de Fondation de droit public.

La Fondation aura notamment pour mission de réaliser les objectifs stratégiques culturels du mcb-a et d’assurer sa bonne gestion. Il s’agit d’une mission publique déléguée par le Conseil d’Etat du canton de Vaud, pour la gestion d’un patrimoine cantonal. De ce fait, la forme juridique publique prime sur la forme privée.

Le dispositif offre la souplesse de gestion nécessaire à l’utilisation des ressources comme celle de l’engagement du personnel, de l’affectation de financements privés sous la forme de mécénat, de sponsoring, de dons ou de legs et permettra ainsi de conserver, d’agrandir le patrimoine culturel du canton, d’assurer des expositions permanentes et temporaires et de sensibiliser un large public aux beaux-arts.

La Fondation permettra également d’édifier de nouveaux partenariats pour le développement de l’institution et l’accroissement de ses collections. Elle aura le devoir d’aider à la promotion de l’institution sur la scène culturelle nationale et internationale. Elle participe également à la promotion des activités culturelles de PLATEFORME 10 et veille à établir une bonne collaboration entre les différentes institutions qui le constituent. Tout le personnel sera engagé par la Fondation de droit public et restera soumis à la Loi sur le personnel de l’Etat de Vaud (Lpers) ainsi qu’à l’ensemble de ses règlements d’application afin que soit garanti le principe de l’égalité de traitement dans l’application des conditions de la politique salariale de l’Etat de Vaud.