Giovanni Giacometti. Aquarelles
Giovanni Giacometti, «Lac de Maloja (Sils)», vers 1910. Crayon et aquarelle sur papier, 23.2 x 28.8 cm. Collection particulière

Giovanni Giacometti. Aquarelles

10.7 — 11.10.2020

En parallèle à la peinture à l’huile, Giovanni Giacometti (1868-1933) pratique l’aquarelle tout au long de sa carrière. À travers une soixantaine de pièces rarement exposées – voir inédites –, l’exposition permet de découvrir un pan moins connu de l’œuvre du peintre, dont le MCBA conserve plusieurs toiles et dessins.

Paysages d’Engadine et du Val Bregaglia, plus rarement scènes d’intérieurs ou portraits de ses proches, les aquarelles de Giovanni Giacometti sont conçues comme des œuvres à part entière, créées indépendamment de ses autres travaux. L’artiste revient régulièrement sur ses lieux de prédilection peindre les mêmes motifs afin d’en saisir toute la richesse. La technique rapide de l’aquarelle lui permet de représenter les phénomènes météorologiques ainsi que les changements rapides de lumières et ses effets sur la perception du paysage. Elle lui permet de jouer avec les aspérités des différents papiers, de maîtriser les effets de transparence, de dégradés et de camaïeux – qui ont conservé toute leur fraîcheur.