Immersion. Les origines: 1949-1969

Immersion.
Les origines: 1949-1969

 — 

Avec quatorze environnements immersifs, de Lucio Fontana à Judy Chicago, cette exposition est la première à s’intéresser à l’émergence d’une pratique qui devient une des modalités d’expression majeure du champ artistique à partir des années 1990.

À une époque où se multiplient les projets événementiels qui proposent de s’immerger dans des tableaux d’artistes célèbres (Vincent Van Gogh, Gustav Klimt, Frida Kahlo…), toiles qui pourtant n’ont pas été créées pour être projetées par l’intermédiaire de dispositifs de réalité augmentée, l’exposition Immersion. Les origines: 1949-1969 invite les publics à découvrir comment, depuis plus de 70 ans, des œuvres ont été conçues spécifiquement pour être immersives.

Dans un environnement clos, ces créations font vivre une expérience nouvelle s’adressant au corps et aux sens. Instaurant une rupture avec le quotidien, elles proposent de se connecter avec une réalité alternative: désormais, le public et l’œuvre font partie d’un même écosystème.

Les années 1950 et 1960 correspondent à un moment d’élargissement de l’imaginaire de l’espace. Ces années sont aussi celles de la remise en question de l’appréhension traditionnelle de l’œuvre d’art et du développement de dispositifs qui deviennent expérimentaux. L’intérêt pour les œuvres immersives se trouve être contemporain par ailleurs d’une volonté de démocratisation de l’espace muséal au profit d’une plus grande inclusion des spectatrices et des spectateurs.

Durant le confinement dû à la pandémie de Covid-19, la déprivation sensorielle a réduit nos activités à une appréhension purement visuelle et informative. Aujourd’hui, recorporaliser le rapport à l’art et au musée revêt une importance toute particulière. L’exposition place l’expérience au cœur de la rencontre avec l’art; elle propose une reconnexion entre corps et espace et invite à une appréhension multisensorielle.

Commissariat de l’exposition:
Choghakate Kazarian, historienne de l’art, commissaire d’exposition indépendante
Camille Lévêque-Claudet, conservateur, MCBA

Consulter le guide de visite
Crédits et légende image:
Yuma Martellanz, "Anaïs sulla Luna (Fabio Mauri, Luna, Hauser and Wirth, New York)", 2015, photographie. © The Estate of Fabio Mauri and Hauser & Wirth

Infos pratiques

Affluence exceptionnelle

En raison de l’affluence exceptionnelle, il est recommandé de:

  • Acheter votre billet en ligne
  • Prévoir suffisamment de temps pour votre visite
  • Privilégier une visite en semaine (mardi à vendredi)

Le nombre de billets en ligne ou sur place est limité en fonction de la capacité d’accueil du musée.
Les temps d’attente aux caisses peuvent être fortement impactés.

  • Une attente est possible pour accéder à certaines installations immersives.
  • 2 installations ne sont pas accessibles aux enfants de moins de 1 mètre (Luna et Feather Room).
  • Certaines installations immersives de l’exposition ne sont pas accessibles aux fauteuils roulants, poussettes et déambulateurs.
  • Pour accéder à certaines installations, il est demandé de retirer ses chaussures.
  • Une œuvre de l’exposition présente des risques pour les personnes épileptiques.
  • Une œuvre de l’exposition présente des risques pour les personnes allergiques aux plumes de canard.

Tous droits réservés. Sans autorisation de part de ProLitteris, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation individuelle et privée sont interdites

Podcast

Le commissaire "En voix directe"

« La petite histoire »: ces anecdotes que cachent les œuvres

Camille Lévêque-Claudet, co-commissaire de l’exposition, raconte les œuvres par leur « petite histoire », et partage des informations insolites à propos de leur genèse ou réception par les publics…

Audio à écouter avant, pendant ou après la visite
= 1 min./épisode

Ecouter les audios

En lien: programmation Plateforme 10

Une expérience immersive sur l'esplanade

Zone Bleue:
Expérience immersive, visuelle et littéraire, cette installation de réalité virtuelle de Stéfane Perraud et Aram Kebabdjian fait voyager dans l’histoire à venir de cette forêt en mutation.
Du 3 novembre au 3 mars 2024, Arcades. Entrée libre

En savoir plus

Publication

Immersion. Les origines : 1949 – 1969

Immersion. Les origines : 1949 – 1969 est le premier ouvrage à retracer l’émergence de l’art immersif, interpellant tous les sens, dans une expérience à 360°. Avec la présentation d’œuvres phares de vingt – trois artistes, de Lucio Fontana à Judy Chicago, ce sont les prémices d’une modalité d’expression majeure du champ artistique, annonçant la réalité augmentée, qui sont explorées. Des essais signés Giuliana Bruno, Choghakate Kazarian et Camille Lévêque – Claudet analysent l’immersivité, son histoire, ses dispositifs, sollicitant la participation du public et sa remise en question de l’espace d’exposition. L’ouvrage réunit des documents d’époque et une iconographie exceptionnelle.

Choghakate Kazarian et Camille Lévêque – Claudet (dir.), Immersion. Les origines / The Origins : 1949 – 1969, Lausanne, Musée cantonal des Beaux – Arts, Paris, Hazan, 2023, 152 p., 106 ill. (fr./angl.)

CHF 60.90 en librairie / CHF 38.– à la Librairie - Boutique du MCBA pendant l’exposition

Commander

Partenaires

Avec le soutien de

Vaudoise Assurances