Jorge Macchi. La Cathédrale engloutie
Jorge Macchi, «Islands» (2012), gouache et aquarelle sur papier, 36 x 48 cm. Collection privée. Courtesy the artist and Galerie Peter Kilchmann, Zurich. © Jorge Macchi. Photo © Monica Hollander

Jorge Macchi. La Cathédrale engloutie

10.9 — 22.11.2020

ESPACE PROJET

La notion de fiction est au cœur du travail de Jorge Macchi (né en 1963, vit et travaille à Buenos Aires). Au moyen de pièges visuels mettant en scène des éléments familiers (horloges, instruments, cartes, journaux, etc.), l’artiste interroge notre capacité à percevoir l’équilibre fragile du quotidien, en permanence menacé par l’incident.

L’installation conçue pour l’Espace Projet a pour point de départ la baie vitrée de la salle d’exposition et ses sept éléments. Fasciné depuis ses 20 ans par le prélude La Cathédrale engloutie de Claude Debussy, Jorge Macchi a mis en relation le nombre de fenêtres avec celui des cloches de la cathédrale de Lausanne, créant une pièce sonore à la composition aléatoire, en fonction des déplacements du public. La Cathédrale engloutie de Claude Debussy, et donc l’installation de Jorge Macchi, font référence à la légende de la ville d’Ys, qui serait située sur la côte bretonne et qui aurait été engloutie par les eaux. L’on entendrait parfois les cloches de sa cathédrale sonner du plus profond de l’océan. Jorge Macchi met en scène, dans l’Espace Projet, le souvenir d’Ys et du passage de l’eau, en multipliant les effets d’optique et d’écho.

Site web de l’artiste: jorgemacchi.com

Commissaire de l’exposition: Laurence Schmidlin

L’installation sonore a été développée par Manuel Eguía avec le soutien de l’Universidad Nacional de Quilmes, Argentine.

Jorge Macchi. La Cathédrale engloutie

Laurence Schmidlin (éd.)
Avec une introduction de Laurence Schmidlin et un entretien de Jorge Macchi par Edgardo Rudnitzky.

Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, 2020. Coll. Espace Projet, n°2.

(fr./angl.), 32p., 12 ill. en couleur.

CHF 5.-

Jorge Macchi, "La Cathédrale engloutie". Photos: MCBA, Nora Rupp