Passions privées, <br> trésors publics

Passions privées,
trésors publics

13.7 — 11.9.2011

Faire don à un musée d’un ensemble d’œuvres d’art, ou d’une seule œuvre, c’est participer activement à une grande aventure humaine et culturelle; c’est enrichir le patrimoine public en assurant la préservation à long terme; c’est apporter une contribution personnelle aux projets qui permettront à une institution d’assurer sa mission principale : la récolte de témoignages artistiques pour la constitution d’une collection tournée vers l’avenir.

Le Musée des Beaux-Arts de Lausanne a mis à l’honneur les particuliers qui, par leur générosité, ont marqué l’histoire de ses collections, et ceci dès ses origines. En transformant leurs passions privées en trésors publics, en transmettant à la collectivité les œuvres qu’ils ont acquises sous forme de dons, de legs ou de dépôts à long terme, parfois aussi en attribuant des aides financières pour l’acquisition d’objets prestigieux, ces mécènes modernes ont apporté, et apportent aujourd’hui encore, un soutien décisif à la mission essentielle du Musée : construire pour demain.

L’exposition présentait la face cachée de cette autre histoire des collections du Musée, en mettant l’accent sur le portrait des mécènes, sur leurs motivations. Au fil d’un parcours permettant de découvrir des œuvres de premier plan, au travers d’un récit semé de faits anecdotiques mais révélateur aussi d’une vision de l’histoire de l’art, le visiteur a appris comment des personnalités discrètes ou des figures célèbres en possession d’un patrimoine familial, des collectionneurs animés d’une passion dévorante, des fondations mécéniques d’envergure nationale, des entreprises engagées dans la promotion de leur région, des artistes aussi, ont pour certains enrichi et diversifié, pour d’autres ont profondément changé le visage des collections cantonales, affirmant ainsi leur confiance dans leur Musée.