Christian Boltanski – hommage

Le MCBA se joint aux hommages rendus à Christian Boltanski, artiste français disparu à l’âge de 76 ans, par le monde de l’art.

Par « monde », il faut entendre les spécialistes et amateurs d’art de tous les continents. Christian Boltanski fut – et son œuvre restera bien sûr – un phénomène global. Ses thèmes ont en effet une portée universelle: collectionner les traces laissées par les hommes, femmes et enfants durant leur passage sur cette terre, tenter de conserver la mémoire de ces milliers voire millions de destinées anonymes mais toutes singulières, n’est-ce pas l’une des fonctions principales de ce qu’on appelle le «travail culturel»? Ce qui, en fait, n’est autre chose qu’une tentative de vaincre la mort.

Le MCBA avait consacré en 1993 une importante exposition à Christian Boltanski au Palais de Rumine, à l’occasion de laquelle l’artiste avait dévoilé sa Réserve des Suisses morts, dont des fragments sont restés (par acquisition et don de l’artiste) dans sa collection. Un petit ensemble d’œuvres de Boltanski est actuellement exposé dans l’Espace Focus. Lui qui a déclaré que son œuvre était «un culte aux morts, aux vivants et aux morts à venir» a été rattrapé par le thème qui l’a guidé tout au long de sa vie.

Bernard Fibicher, directeur du MCBA et commissaire de l’exposition Reliques et monuments. Œuvres de Christian Boltanski

Images:
1/ Vue de l’exposition Reliques et monuments. Œuvres de Christian Boltanski, Espace Focus, MCBA, 2021. Photo: MCBA, Nora Rupp.
Œuvres:
– Christian Boltanski, «Réserve des Suisses morts», 1990, 39 photographies en noir et blanc sous verre, draps blancs, lampes, câbles électriques, étagères en bois, 280 x 330 x 40 cm. MCBA, acquisition, 1993. © 2021, ProLitteris, Zürich
– Christian Boltanski, «Reliquaire», 1989, 3 tiroirs en métal avec chacun une photographie en noir et blanc , 40 boîtes en métal, treillis, 3 lampes, 245 x 190 x 25 cm. Collection Alain et Suzanne Dubois, promesse de don. © 2021, ProLitteris, Zürich

2/ Christian Boltanski installant son exposition Les Suisses morts au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, février 1993 © Photo: MCBA, Jean-Claude Ducret

Autres actualités