Balthus dessinateur

Balthus dessinateur

 — 

L’exposition présente une sélection de dessins de Balthus déposés à long terme au MCBA par la famille de l’artiste.

Le dessin est au cœur de la pratique de Balthus (Paris, 1908 – Rossinière, 2001), à la fois système de compréhension et d’analyse du monde qui l’entoure, et étape cruciale dans l’élaboration de ses tableaux.
Simples études fragmentaires et confidentielles, jalons dans la réalisation de ses grandes compositions peintes, ces dessins dévoilent le processus créatif de l’artiste. Ils sont la trace d’une image mentale originale et des problèmes soulevés par son transfert sur la toile : mise en place de la composition, traitement des volumes, répartition de la lumière, étude de détails qui participent de l’atmosphère si particulière qui imprègne l’univers balthusien.
D’abord instrument de travail, le dessin devient aussi par la suite un moyen d’expression autonome, produisant des œuvres indépendantes, élaborées et destinées à être admirées pour elles-mêmes. Les formats dessinés se font plus ambitieux, les supports plus diversifiés. Symptomatiquement, l’artiste réserve à la seule pratique du dessin une pièce de son appartement de la Villa Médicis à Rome, qu’il dirige de 1961 à 1977.
Balthus dessine, estompe, gomme, aquarelle. Il a recours aussi bien au velouté du crayon noir qu’au tracé incisif de la plume. Certains dessins, jetés sur le papier d’un geste hâtif ou nerveux semblent traduire la tension du processus de pensée, alors que d’autres, tracés précisément, suggèrent la réflexion ou le souci d’explorer un problème formel. Les sujets sont variés et répétitifs tout à la fois, voire obsessionnels. Balthus, en quête du cadrage adéquat, de la position du corps la plus juste, recommence à chaque dessin, réajuste, poursuit inlassablement un long processus de mûrissement du geste.

Commissaire de l’exposition : Camille Lévêque-Claudet, conservateur

Crédits et légende image:
Balthus (Balthasar Klossowski de Rola, dit), "Autoportrait", 1924. Crayon et fusain sur papier, 31 x 21 cm. MCBA, dépôt à long terme de Setsuko Klossowska de Rola (Fonds Balthus), 2019. © MCBA / Photo © Balthus / Harumi Klossowska de Rola