Gina Proenza. Toi et ta bande Prix Culturel Manor Vaud 2024

Gina Proenza. Toi et ta bande
Prix Culturel Manor Vaud 2024

 — 

À l’occasion de l’attribution du Prix Culturel Manor Vaud, Gina Proenza investit l’Espace Projet pour une exposition inédite. L’artiste a convaincu le jury par l’originalité et la finesse de son langage formel et de ses références, et par l’impressionnante richesse de son travail.

Dans ses œuvres, Gina Proenza (*1994 à Bogotá, vit et travaille à Lausanne et Genève)  mêle littératures, sciences, légendes ou encore recherches anthropologiques en convoquant aussi bien des références amérindiennes que des contes populaires européens, tout en évoquant l’histoire de la sculpture moderniste au travers de dispositifs théâtraux. L’artiste allie la profondeur de la recherche à l’intelligence des matériaux, la précision d’exécution des objets à la poétique de leur mise en espace, pour créer des œuvres polysémiques en constant mouvement. Au gré de ses expositions, l’artiste développe des narrations où chaque œuvre fonctionne comme un indice, à la fois création autonome et partie prenante d’un tout à déchiffrer. Comme elle le formule, «grâce à ces liens parfois incongrus ou malicieux, je construis des expositions qui renvoient autant à l’histoire de la sculpture minimale qu’à des légendes amérindiennes, jouant avec humour de l’usage des mots pour questionner les rapports de pouvoir et ses modes de connaissances.» Gargouilles qui tirent une langue motorisée, enseignes lumineuses transformées en partitions de chants ou bancs à bascule qui font dialoguer les corps du public entre eux: la langue, qu’elle soit orale, écrite, allégorique ou anatomique, est au cœur de sa pratique.

Diplômée en Arts Visuels de l’ECAL, Gina Proenza a réalisé des expositions personnelles entre autres à la Kunsthalle de St-Gall (2022), au CAN Centre d’art de Neuchâtel (2020), et au Centre Culturel Suisse de Paris (2018).

Commissaire de l’exposition: Nicole Schweizer, conservatrice art contemporain, MCBA

Publication: Nicole Schweizer (éd.), Gina Proenza, avec des contributions de Nicolas Brulhart, Salome Hohl, et Sabrina Tarasoff (FR/ANGL), 64 p., Coédition MCBA, Lausanne / JRP Editions, Genève, 2024.

Crédits et légende image:
Gina Proenza, "Modern Jealousy", 2022. Bois, perles de bois, métal, soie. Courtoisie l’artiste. Photo: Art au Centre, Genève / Thomas Maisonnasse

Le Prix Culturel Manor

Créé en 1982 pour la promotion de jeunes talents suisses, le Prix culturel Manor est remis tous les deux ans par un jury – dans le cadre du Prix Culturel Manor Vaud, les artistes sont choisi∙e∙s sur proposition du MCBA. Intervenant à un moment clé de la carrière d’artistes émergent∙e∙s, le prix permet de donner une impulsion déterminante à leur travail, contribuant ainsi à la promotion de la scène contemporaine vaudoise. Le Prix Culturel Manor Vaud a été attribué aux artistes suivant·e·s: Laurent Huber (1989), Alain Huck (1990), Laurence Pittet (1991), Bernard Voïta (1994), Ariane Epars (1996), Anne Peverelli (1998), Nicolas Savary (2001), Philippe Decrauzat (2002), Didier Rittener (2005), Catherine Leutenegger (2006), Aloïs Godinat (2009), Laurent Kropf (2011), Julian Charrière (2014), Annaïk Lou Pitteloud (2016), Anne Rochat (2020) et Sarah Margnetti (2022).

Le jury du Prix Culturel Manor Vaud 2024

Didier Rittener, artiste, Lausanne
Séverine Fromaigeat, curatrice, Genève
Nicolas Brulhart, directeur de Fri-Art, Fribourg
Pierre André Maus, Maus Frères SA
Chantal Prod’Hom, Lausanne

Vernissage public

Jeudi 23 mai 2024, dès 18h