Didier Rittener
Après tout, 2011

  • Didier Rittener (Lausanne, 1969)
  • Après tout, 2011
  • Transfert chimique sur papier, 46 x 34,5 cm (chaque feuille), éd. 10/10
  • Acquisition, 2017
  • Inv. 2017-031
  • © Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Depuis presque vingt ans, Rittener constitue une archive d’images. Visages, motifs, bribes de textes, œuvres d’art, paysages et motifs décoratifs sont redessinés par l’artiste sur des feuilles de papier calque au format A4, parfois modifiés. Ils forment une documentation intitulée Libre de droits, dans laquelle Rittener puise pour concevoir des dessins muraux, des sculptures, ou encore des œuvres sur papier (notamment par transfert chimique comme ici).

Les quatre images formant Après tout sont inscrites aux numéros 352 à 355 de Libre de droits. Elles citent un tableau appartenant au Musée, Les éléphants de Charles Gleyre (vers 1856) : dans un paysage antédiluvien, Adam et Ève prennent la fuite sur la gauche, tandis qu’une troupe de pachydermes, un hippopotame, un ours et un ptérosaure zébrant le ciel occupent le centre de la composition. De tout cela, Rittener ne conserve que les seuls éléments naturels, faisant disparaître hommes et animaux. La tonalité terreuse de l’œuvre de Gleyre est remplacée par un noir et blanc poudreux, suggérant une végétation calcinée. Le format panoramique est amplifié par le recours à deux procédés : d’une part la segmentation de l’image qui se poursuit sur quatre feuilles séparées, chaque fragment débordant un peu sur l’autre, étirant la ligne d’horizon et accentuant la courbe terrestre ; d’autre part une modification notable de la composition qui l’ouvre sur la droite avec la disparition du rocher qui faisait écho aux grands palmiers.

Après tout, le titre, renforce l’idée d’un nouveau déluge qui, cette fois, ne laisserait aucun survivant sur terre, hormis la flore. Cette locution sonne aussi comme un « bah ! », une réponse résignée, voire à l’inverse réjouie, à l’annonce de la prochaine et probable extinction de la race humaine.

Bibliographie

Julie Enckell Julliard (dir.), Voici un dessin suisse 1990-2010, cat. exp. Vevey, Musée Jenisch, Zurich, JRP Ringier, 2010.

Carla Demierre, Federica Martini et alii, Didier Rittener. Disparaître ici, cat. exp. Pully, Musée de Pully, 2009.

Yves Aupetitallot (éd.), Didier Rittener, cat. exp. Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, Saint-Gall, Neue Kunst Halle St. Gallen, Zurich, JRP, Ringier, 2005.