Félix Vallotton
Mer haute, Villerville, 1902

  • Félix Vallotton (Lausanne, 1865 - Paris, 1925)
  • Mer haute, Villerville, 1902
  • Huile sur carton, 34 x 59,5 cm
  • Dépôt à long terme de la Collection du Dr Marcel Bahro, 2015
  • Inv. 2015-030
  • © Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Après avoir acquis la célébrité en tant que graveur, Vallotton déclare en 1898 qu’il entend consacrer désormais tout son temps à la peinture. À partir du tournant du siècle, il accorde au paysage la même importance qu’aux portraits et aux intérieurs. L’année 1900 est féconde, avec de nombreuses vues des quais de Seine et des hauteurs du lac Léman croquées depuis Romanel. En 1901 débutent ses séjours estivaux dans les environs de Honfleur et en Bretagne.

Charles-François Daubigny et Eugène Boudin avaient déjà peint l’étroite plage de galets de Villerville, village de pêcheurs situé entre Honfleur et Trouville. Alors qu’ils s’étaient intéressés aux nuages tourmentés et aux jeux de lumière dramatiques, Vallotton observe ici la mer en contreplongée et il décompose le paysage en bandes horizontales parallèles. Cette œuvre s’inscrit par sa radicalité dans la continuité de Caspar David Friedrich qui, dans Moine au bord de la mer (1808-1810, Berlin, Alte Nationalgalerie), avait réduit le paysage à trois bandes de couleur et dilaté la perception de l’espace jusqu’à l’infini en supprimant tout élément marginal. Vallotton recourt à un chromatisme minimal et sombre de gris réchauffés d’ocre, de jaune et de blancs salis. La mer apparaît comme un ruban de plomb. La lame, qui forme un lien subtil – un ourlet – avec la moitié inférieure du tableau, rappelle les vues frontales de vagues de Courbet. L’écume jouit d’un traitement pictural d’une étonnante liberté. Seule animation verticale, les panaches de fumée noire des bateaux signalent la proximité du port du Havre.

Mer haute, Villerville appartient à une série de quatre peintures, toutes consacrées en 1902 au même motif. Vallotton y varie tant les supports que l’orientation des formats. Les galets, Villerville aussi conservé au Musée montre une vue en hauteur de la longue plage normande.

Exposé actuellement

La collection

Bibliographie

Marina Ducrey, Félix Vallotton, 1865-1925 : Honfleur et la Normandie, cat. exp. Honfleur, Musée Eugène Boudin, Arcueil, Anthèse, 1999.