Atlas. Cartographie du don
Félix Vallotton, "L'Eté (Baigneuses au repos)", 1912. Huile sur toile, 201 x 250.5 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Acquisition, 1924

Atlas. Cartographie du don

5.10.2019 — 16.2.2020

En réponse au principal argument en faveur de la construction d’un nouveau musée – la possibilité de présenter, enfin et en permanence, les riches collections cantonales –, l’accrochage inaugural ATLAS – Cartographie du don occupera la totalité des presque 3200 m2 de surface d’exposition du MCBA.

En choisissant de développer une proposition curatoriale ambitieuse, autour d’un dénominateur commun «technique» qu’est le mode d’acquisition, le MCBA ouvre ses portes aux publics en présentant un choix représentatif des dons et dépôts entrés dans les collections en soutien à ce projet, sans négliger l’importance de donations plus anciennes, dont celle du Dr Widmer, en 1936 et 1939. Une place de choix sera réservée aux récentes donations d’Alice Pauli (Soulages, Kiefer, Penone, Kapoor), ainsi qu’à nombre d’œuvres de grande valeur patrimoniale (Rodin, Klee, Balthus, G. Giacometti, Vallotton, Soutter, Zao Wou-Ki, etc.).

Avec cet accrochage exceptionnel, et avant que le MCBA n’explore tout le potentiel de son nouveau bâtiment, le public est invité à s’interroger devant d’audacieuses confrontations ou à se laisser surprendre par d’étonnants dialogues entre des œuvres anciennes et contemporaines. Tout au long des salles, l’exposition organise des constellations thématiques ou formelles comme seuls repères. Elle dessine la cartographie d’un musée où les œuvres interagissent sans contrainte chronologique, géographique ou scientifique, à l’image de notre monde global et mis en réseau. Réponse physique à notre monde virtuel, les œuvres sont appelées à s’exprimer sans autres contraintes que celles d’un atlas, qu’il soit historique ou musical, d’une cartographie de la douleur ou d’une carte du tendre, afin que non seulement le visiteur ne perde pas le nord, mais qu’il puisse apprendre à naviguer dans le noir.